Solange Paradis Photographie – Mettre en lumière les sujets ignorés, émergents ou décalés

Photographe française autodidacte mais formée en sciences politiques et en géopolitique, je me suis spécialisée dans la photographie documentaire à l’occasion de diverses missions dans des pays fragiles ou post-confit. Je m’attache à restituer des portraits de gens dans leur environnement religieux, social et naturel, sans tabous mais toujours avec respect. Je me suis efforcée de suivre la même approche dans mon propre pays.

En octobre 2021, j’ai rejoint Hans Lucas, collectif de photographes et agence française internationale de photojournalisme. Dans le passé, j’ai collaboré avec l’agence photo CIRIC/Bayard Presse dédiée aux questions religeuses.

Le site Solange Paradis Photographie vise à mettre en lumière les sujets, lieux et gens ignorés, décalés ou émergents.

  • Légendes et rituels” explore l’impact des croyances dans les sociétés. Tous les récits ambitionnent de transmettre l’esthétique du sacré. Cet aspect couvre par exemple l’édification d’un calvaire mystérieux et appaisant dans une contrée reculée de la Bretagne en France, le Vaudou et le syncrétisme religieux en Haïti, l’Islam en Guinée et aux Émirats Arabes Unis aussi bien que le Christianisme orthodoxe en Éthiopie, parmi la Diaspora russe en France ou les réfugiés chrétiens d’Irak au Liban.
  • “Sociétés” vise à mettre en lumière des sujets de société négligés, décalés ou émergents. Cela comprend par exemple les relations tendues entre les Haïtiens et les Dominicains de part et d’autre d’une rivière frontalière, le poids de l’exil au Liban de réfugiés chrétiens d’Irak qui ont fui Daech, l’engagement d’artistes résilient haïtiens pour reconstruire leur pays après le tremblement de terre ou la cause décalée mais sérieuse de cyclistes nus et parfois handicapés pour sensibiliser à la sécurité routière ou bien le recours a labour à cheval par une étoile montante du vin bio dans le sud-ouest de la France.
  • “Envie d’ailleurs” est une invitation à parcourir des terres de découverte parfois méconnues, qu’il s’agisse de la Guinée en Afrique de l’ouest ou de l’Éthiopie, à l’autre coté du continent africain.

Les quelques témoignages sonores qu’il m’a été donné d’enregistrer aideront sans doute à aiguiser davantage les perceptions visuelles.

Solange Paradis, Décembre 2020

Solange Paradis Photographie - Mettre en lumière les sujets ignorés et décalés - Illustration: vendeuse dans les rues de Conakry non dépourvue de sens de l'humour.
21 décembre 2014: vendeuse dans les rues de Conakry non dépourvue de sens de l’humour.
Fermer